Mr le Maire
jc-photo.jpg
........L'équipe.......
...Vie démocratique...
Communauté de commune - c - Tri selectif -
 
logosymptomabrissac14.jpeg
 
Cliquez sur l'image pour lire le bilan
 
distribution_composteurs_2013.jpeg
 
 
bon_de_commande_composteurs_2013.jpeg
 
charte_compostage_2013.jpeg
 




Compte rendu du 13 05 2013




Compte rendu du 25 03 2013




Compte rendu réunion symptoma du 02 juillet 2012





Compte rendu réunion du comité syndical du 8 mars 2012


 
Compte rendu réunion du comité syndical du 27 12 2011



Compte rendu opération foyers témoins





Cliquez sur la lettre pour en connaître toutes les modalités















Compte rendu de la réunion du 28 octobre 2009
de la commission déchets ménager












 


Du nouveau dans les gravats...comme à St Bauzille de Putois? (cliquez sur le lien pour avoir des nouvelles du Triadou).

 
SYndicat Mixte de Traitement des Ordures Ménagères et Assimilées Aigoual-Cévennes-Vidourle
 
Du nouveau dans les gravats...
mardi, 18 septembre 2007       / philippe
     
Le problème du devenir des gravats est national. Leur quantité est énorme et les lieux de dépôt sont sans rapport avec les besoins.
Le territoire du SYMTOMA n’échappe pas à cette logique désastreuse pour les finances locales.
Pourtant...      Le problème du devenir des gravats est national. Leur quantité est énorme et les lieux de dépôt sont sans rapport avec les besoins.

Le territoire du SYMTOMA n’échappe pas à cette logique désastreuse pour les finances locales.

Pourtant, avec l’ouverture prochaine de deux plateformes de déchets inertes, l’une en Pays Viganais, l’autre en Cévennes Gangeoises et Suménoises, c’est une éclaircie qui se profile pour le syndicat mixte.

Cela portera à trois le nombre de possibilités d’accueil de ces déchets sur le périmètre. Une situation qui, sans être idéale, apporte une réelle amélioration en terme de réduction des transports.

Rendez-vous au 1er trimestre 2008.

 






Cliquez sur la lettre pour voir le guide des objets radioactifs à usage familial




 
 

Le SYMTOMA


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Augmentation de la TAGP

vers des sommets insurmontables !

Le projet de loi de finances 2009 propose une augmentation de la TGAP (Taxe Générale sur les Activités Polluantes) à appliquer sur le stockage des déchets, sans commune mesure avec les hausses précédentes.

 

Cette année, cette taxe que le SYMTOMA paye à l’exploitant du site s’élève à 8,66 euros TTC par tonne de déchets stockés. Cela représentera à la fin de l’année environ 140 000 euros pour l’ensemble du tonnage traité sur le périmètre soit environ 3,50 euros par habitant. En 2009, si le projet de loi est définitivement adopté, la taxe pourrait s’élever à 21,10 euros TTC par tonne soit, pour un même tonnage traité, plus de 340 000 euros ou 8,50 euros par habitant ! Dans le même temps, la TGAP « incinération » ne subirait une augmentation que de 5,28 euros par tonne. En 2015, il est même prévu une TGAP « stockage » à 42,20 euros par tonne soit 17,35 euros par habitant à tonnage égal.

Issu du désormais célèbre Grenelle de l’environnement, cette mesure dont le fondement est d’éviter la mise en stockage pour favoriser la valorisation y compris la valorisation énergétique par incinération, va à l’encontre des besoins réels des collectivités rurales comme le SYMTOMA et par voie de conséquence des 81 communes qui le composent via les communautés de communes de l’Aigoual, des Cévennes Gangeoises et Suménoises, de Cévennes-Garrigue, de Coutach-Vidourle, du Pays Viganais et de La Vallée Borgne. En effet, loin de minimiser le rôle évident du recyclage dans une gestion moderne des déchets, le recours au stockage de la partie résiduelle concourre à la maîtrise des coûts compte tenu de la faiblesse des gisements, de la souplesse de fonctionnement et de l’éloignement des unités industrielles de traitement. Si l’augmentation des coûts de stockage vise, par un effet de balance, à renforcer le traitement par incinération, cela suppose le recours à des usines centralisées qui se trouvent toutes en zone urbaines au plus près des tonnages les plus importants. Inévitablement, le milieu rural sera condamné à des surcoûts sensibles de transport accompagnés de pollutions et de dangerosité supplémentaires. Tout projet d’unité de stockage de proximité, à taille humaine, sera alors voué à l’échec ! Pour ne pas en arriver là, le SYMTOMA a écrit aux autorités parlementaires de son secteur afin qu’elles relaient le cas particulier des zones rurales et évitent ainsi une application aveugle et désastreuse d’une réglementation qui se veut pourtant environnementale.

 

La copie de ce courrier est jointe au présent article.









Cliquez sur le lien pour faire la visite du centre de tri





 


Schéma de ramassage du tri selectif à Brissac

 

schema de ramassage brissac.jpg

 


 

poubelle1.jpg

 

poubelle2.jpg

 

poubelle3.jpg

 

Plus jamais ça à Brissac !

photos prises en 2007

 


 

affiche tri selectif.jpg

 


 

 


 

 

guide tri selectif.jpg

guide tri selectif suite.jpg

 

 


 


 

dechet plan1.jpg


dechet plan2.jpg
 

 Notre programme

    

 

 

 

 



 

reunion-du-7-2-08.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Compte rendu de la réunion du 7 février

 

 

Ce jeudi 7 février nous avons été reçu par Mr Carluy, maire de Saint Bauzille de Putois et responsable des déchets de la communauté de commune.

Etaient présents : Jean claude Rodriguez, Constant Rieusset, Jean Pierre Pages, Sylve de Chabaneix.

 

 

La communauté de communes a prévu un plan de ramassage « porte a porte » du tri sélectif

( partie triable : papier, plastiques, conserves, briques à lait, bouteille, etc…) sur une première zone test dans un premier temps (:St Bauzille de Putois, Cazilhac, Laroque, Brissac, Agonès, et ou, autres).

 

 

Des sacs transparents seront mis à la disposition de chaque foyer. ( Tous déchets autres que ceux préconisés constatés dans les sacs seront refusés par les collecteurs).

 

 

Cette collecte devrait se mettre en place à partir du mois d’avril,sauf retard imprévu.

Le ramassage s’effectuera une fois par semaine

 

 

Le but de cette opération est d’augmenter la quantité de matière a tri sélectif, afin d’obtenir un prix plus élevé à la tonne enlevée.

( ex : pour 100 tonnes =1€ /tonne ; pour 200 tonnes= 1,10€ la tonne)

 

Le tout dans un objectif d’une diminution de la taxe d’ordures ménagères, après changement du matériel usagé.

Ex : Ganges a un coût de 75€/hab alors qu’ailleurs le Vidourle a un coût 55€/hab (chiffres approximatifs/annuel).

 

 

Il résulte qu’il n’y a pas assez de quantité de déchets triés à Ganges.

 

 

 

 

Au niveau de la commune il reste:

- l’harmonisation et l’augmentation ou la réduction le nombre de conteneur et des points de ramassage PAV (point apport volontaire)

-le nettoyage des conteneurs

-les supports de retenu des conteneurs

-les initiatives liées au compostage communal sont autorisées

 

 


 

 

compostage1.jpg

 

 

compostage2.jpg


Date de création : 02/12/2007 09:53
Dernière modification : 25/02/2014 11:50
Catégorie : Communauté de commune
Page lue 3816 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


La mairie
...Agenda réunions...
........Visites........

 0 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Courriel
Le site communal
logo_site_commune.jpg
....Lettre d'Info....
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
53 Abonnés
Lien vers Brissac info
brissac-haut.jpg
Diaporama
^ Haut ^