Mr le Maire
jc-photo.jpg
........L'équipe.......
...Vie démocratique...
Commission n°4 - b - Economie

 

brissac64.jpg

 

accueil-moutons.jpg

 

 

 

Developpement économique, études de projets

 

 


 

 

 

 

 

 

disposition developpement EPCI et communes.jpg

Cliquez sur l'image pour télécharger le dossier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 la boucherie de brissac boulangerie coiffeur

 

 

 

                                                                                                                                  

 


 

 

Compte-rendu de la rencontre avec le propriétaire du Karting.

 

 

Le 03/04/2008 nous avons rencontré à la mairie M Lopez, responsable du Karting.

Il nous a exposé avec une grande motivation ses projets concernant le développement de nouvelles activités sur son site en nous présentant les plans des travaux qui y seront réalisés.

 

Voici ce qu'il nous a expliqué :

 

nIl s'agit d'une zone d'accueil de séminaristes, d'une zone de construction et de conception de Kartings, d'une zone d'hébergement avec une piscine de 250 mètres carrés, couverte en dehors de la saison estivale,pour laquelle il y aura une convention permettant d'accueillir clubs, écoles...

nL'architecture des bâtiments de la zone d'hébergement a été conçue pourse fondre avec le style traditionnel.

nIl souhaite poursuivre le développement d'activités pour handicapés, propose actuellement déjà le karting pour les handicapés et est régulièrement partenaire du Téléthon.

nIl travaille en collaboration avec François Pottecher et son épouse du Kaly Club de Ganges sur de nombreux projets.

nIl a le souci que ses projets se fassent dans la prise en compte du respect de l'environnement.

 

Nous avons discuté de l'opportunité d'intégrer a ses projets l'utilisation de sources d'énergies renouvelables (solaire thermique et photo voltaïque, géothermie, puits canadiens). Il avait exposé son souhait d'aller dans ce sens au précédent maire mais M Terme s'y était opposé. Nous lui avons indiqué que, pour notre part, nous y étions favorables et l'y avons encouragé.Il nous tiendra informés d'éventuelles modifications dans ce sens.

 

Nous avons aussi abordé le sujet de l'éclairage qu'il compte implanter sur son site et avons appris avec satisfaction qu'il avait fait le choix d'un éclairage respectueux des critères de l'ANPCEN (Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturne).

 

Nous lui avons exprimé notre souhait que les activités qu'il projette de développer soient accessibles au plus grand nombre de personnes et notre envie de travailler avec lui dans ce sens.

 

Pour finir, nous lui avons fait part de notre souci d'informer les élus et les habitants et il s'est proposé d'exposer son projet devant eux en l'illustrant par une vidéo-projection.

Nous organiserons donc dans ce but prochainement une réunion publique.

 

 

Le maire et ses adjoints.

 

 

 

 Notre Programme

Le tourisme

 

Notre région pour son développement a besoin du tourisme, et nous avons tous ce qu’il faut pour satisfaire nos visiteurs : patrimoine naturel, historique (voir les docs) activités de loisirs et culturelles, vins gastronomie et bien d’autres. Le tourisme vert est en pleine croissance ce qui est pour nous un enjeu social et économique. Il permet des maintenir et développer les commerces ainsi que les hébergements ruraux (gîtes, chambres d’hôtes, auberges, hôtels).

Nous devons nous préparer à accueillir cette demande croissante,

Pour y parvenir, ilnous faut répondre aux exigences de nos visiteurs et leurs exigences sont les nôtres, pour le bien être de tout le monde. Elles sont d’actualité.

 

-La protection de l’environnement, nos visiteurs viennent surtout du nord et sont sensibles à la protection de la nature. Je rejoins ici Richard pour la question de l’éclairage à Brissac, c’est un point fort pour notre village d’être dans la course contre le gaspillage et la pollution. Pour aller vers un « tourisme responsable » nous devons faciliter l’accès au tri sélectif (plus de point de tri),avoir plus de poubelles qui ferme et protégées des renversements (barrière), aux lieux stratégiques.

Il faudra suivre de prêt le développement de l’exploitation de la carrière qui dénature notre site.

 

-La sécurité et la tranquillité, autour de st Etienne d’Issensac, en période estivale, des voitures sont fracturées et certains week-end les rave-parties font fuirent nos visiteurs.

Bordures dangereuses du pont, prévoir signalisation pour avertir les parents.

Réduction de la vitesse à proximité du pont (50 km au lieu de 70).

Surveillance des lieux par la gendarmerie ou employer un garde chasse.

Création d’un coin café/buvette/surveillance / point d'informations et de sensibilisation à la protection du site et de son environnement pour retrouver du lien du côté de l’églisette.

-Les panneaux existants à St Etienne d'Issensac seront restaurés, toute nouvelle dégradation du site fera l'objet d'une remise en état rapide car il est connu que la saleté attire la saleté et que certaines personnes se sentent autorisées à laisser leurs déchets sur un site dès lors que celui-ci en est déjà jonché.

 

-L’accueil, amélioration de la signalisation sur la commune, prévoir un présentoir dans un lieu d’accueil pour informations touristiques, manifestations culturelles etc..

Pour la Fête nous proposerons aux associations un thème lui sera destiné et changé chaque année, avec des animations toute la journée.

 

 

 Mohammed Khizioua             

 

 

 

 DOC-1- Zone naturelle d'intérêt écologique,  faunistique et floristique (Znieff) 

BOIS ET RIPISYLVE DE BRISSAC

ZNIEFF de type II
Numéro: 00004102

 

 

Localisation
carte IGN au 1/25000 : Saint-Martin-de-Londres (2742 W)


Superficie
30 ha

Mesure de gestion

aucune

Artificialisation
On note des activités agricoles (jardins) ainsi que le passage de la D108.


Description
Dans la haute vallée de l'Hérault, non loin du joli village de Brissac, coule un ruisseau affluent en rive droite du fleuve Hérault. La rivière est longée par une végétation riveraine exubérante aimant les milieux frais et humides, tels que le Frêne (Fraxinus angustifolia subsp. oxycarpa), le Peuplier noir (Populus nigra) et l'Aulne (Alnus glutinosa). Sous le village s'étagent des jardins en terrasse, en bordure du ruisseau particulièrement pittoresque. Plus au nord, dans un fond de versant, pousse un vieux taillis de Chêne blanc (Quercus humilis).


Critères de délimitation
La délimitation du site est basée sur des critères liés à la végétation. Elle englobe l'ensemble constitué par les jardins, le parc et la ripisylve qui tranche fortement avec la garrigue alentour et qui correspond au sud au passage de la D108. Au nord, le boisement de Chêne blanc est limité de façon très nette par une garrigue basse.


Richesse patrimoniale
En l'état actuel de la connaissance, on ne peut citer de richesses patrimoniales particulières. La nature du milieu (ripisylve, parc et boisement âgé) suggère cependant, par analogie avec d'autres zones du même type, la nécessité de procéder à des relevés de terrain pour détecter d'éventuelles espèces rares. Sur le plan faunistique, on note un intéressant mélange d'espèces de milieux buissonneux et d'espèces de milieux arborés parmi lesquelles on relève : - l'Hypolaïs polyglotte (Hyppolais polyglotta) ; - l'Epervier (Accipiter gentilis) : cette espèce est inscrite au livre rouge des espèces menacées en France (oiseau affecté d'une régression forte et continue et qui a déjà disparu de certaines régions).


Intérêt
Ce type de milieu présente à la fois un intérêt écologique et paysager. Le contraste entre les petits jardins en terrasse et la ripisylve en contrebas est particulièrement remarquable au sein d'un paysage essentiellement composé de garrigues à Chêne vert (Quercus ilex). De plus, les formations arborescentes qui bordent la rivière constituent une enclave biogéographique d'une végétation de régions tempérées, sous la forme d'une forêt galerie et contrastent avec la végétation xérophile qui caractérise la région méditerranéenne. Elles sont des zones d'accueil et de refuge pour de nombreuses espèces animales et végétales qui recherchent la fraîcheur et l'humidité ainsi que des zones de repos pour les oiseaux migrateurs.


Dégradation
Ce type de milieu est très sensible à toute modification d'affectation des sols et notamment à des risques de coupes de bois qui conduiraient à la dégradation voire à la destruction de ce milieu exceptionnel.


Gestion du milieu
ient d'inscrire ce boisement en "espace boisé classé" au titre du POS.


Bibliographie - Source
LHERITIER J.N. - Université Paul Valéry. Communication orale. Maîtrise d'ouvrage : Ministère de l'Environnement Maîtrise d'ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d'Histoire Naturelle Maîtrise d'ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l'Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d'oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l'Environnement (IARE Montpellier) 1992

 

 


 

 

 Doc2-  Site Classé Gorges de l'Hérault

 

carte herault classe web.jpg

 


 

 

Doc3-  Monuments inscrits au POS

monuments classes a brissac.jpg

 


 

 L'agriculture

 

 

 

 

 

LOI no 99-574 du 9 juillet 1999 d'orientation agricole (1)

 

 

Article 1er
I. - La politique agricole prend en compte les fonctions économique, environnementale et sociale de l'agriculture et participe à l'aménagement du territoire, en vue d'un développement durable. Elle a pour objectifs, en liaison avec la politique agricole commune et la préférence communautaire :

 

- l'installation en agriculture, notamment des jeunes, la pérennité des exploitations agricoles, leur transmission, et le développement de l'emploi dans l'agriculture, dont le caractère familial doit être préservé, dans l'ensemble des régions françaises en fonction de leurs spécificités ;
 

- l'amélioration des conditions de production, du revenu et du niveau de vie des agriculteurs ainsi que le renforcement de la protection sociale des agriculteurs tendant à la parité avec le régime général ;
 

- la revalorisation progressive et la garantie de retraites minimum aux agriculteurs en fonction de la durée de leur activité ;
 

- la production de biens agricoles, alimentaires et non alimentaires de qualité et diversifiés, répondant aux besoins des marchés nationaux, communautaires et internationaux, satisfaisant aux conditions de sécurité sanitaire ainsi qu'aux besoins des industries et des activités agro-alimentaires et aux exigences des consommateurs et contribuant à la sécurité alimentaire mondiale ;
 

- le développement de l'aide alimentaire et la lutte contre la faim dans le monde, dans le respect des agricultures et des économies des pays en développement ;
 

- le renforcement de la capacité exportatrice agricole et agroalimentaire de la France vers l'Europe et les marchés solvables en s'appuyant sur des entreprises dynamiques ;
 

- le renforcement de l'organisation économique des marchés, des producteurs et des filières dans le souci d'une répartition équitable de la valorisation des produits alimentaires entre les agriculteurs, les transformateurs et les entreprises de commercialisation ;
 

- la mise en valeur des productions de matières à vocation énergétique ou non alimentaire dans le but de diversifier les ressources énergétiques du pays et les débouchés de la production agricole ;
 

- la valorisation des terroirs par des systèmes de production adaptés à leurs potentialités ;
 

- le maintien de conditions favorables à l'exercice de l'activité agricole dans les zones de montagne conformément aux dispositions de l'article L. 113-1 du code rural ;
 

- la préservation des ressources naturelles et de la biodiversité, et l'entretien des paysages, l'équilibre économique des exploitations ne devant pas être mis en péril par les obligations qui en découlent, notamment en matière de préservation de la faune sauvage, sans qu'il en résulte des charges supplémentaires pour l'Etat ;
 

- la poursuite d'actions d'intérêt général au profit de tous les usagers de l'espace rural ;
 

- la promotion et le renforcement d'une politique de la qualité et de l'identification de produits agricoles ;
 

- le renforcement de la recherche agronomique et vétérinaire dans le respect des animaux et de leur santé ;
 

- l'organisation d'une coexistence équilibrée, dans le monde rural, entre les agriculteurs et les autres actifs ruraux, dans le respect d'une concurrence loyale entre les différents secteurs économiques.
La politique agricole prend en compte les situations spécifiques à chaque région, notamment aux zones de montagne, aux zones humides précisément délimitées dont les particularités nécessitent la mise en place d'une politique agricole spécifique, aux zones défavorisées et aux départements d'outre-mer, pour déterminer l'importance des moyens à mettre en oeuvre pour parvenir à ces objectifs. La politique forestière participe de la politique agricole dont elle fait partie intégrante.
La politique agricole est mise en oeuvre en concertation avec les organisations professionnelles représentatives et avec les collectivités territoriales en tant que de besoin.
Chaque année, en juin, au cours d'un débat organisé devant le Parlement, le Gouvernement rend compte de la politique agricole mise en œuvre au titre de la présente loi et de la politique agricole commune.
II. - L'article 1er de la loi no 60-808 du 5 août 1960 d'orientation agricole et l'article 1er de la loi no 80-502 du 4 juillet 1980 d'orientation agricole sont abrogés.

 

 

 

 


Date de création : 25/11/2007 18:35
Dernière modification : 08/12/2015 09:54
Catégorie : Commission n°4
Page lue 4592 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


La mairie
...Agenda réunions...
........Visites........

 0 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Courriel
Le site communal
logo_site_commune.jpg
....Lettre d'Info....
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
53 Abonnés
Lien vers Brissac info
brissac-haut.jpg
Diaporama
^ Haut ^